Blépharoplastie ou chirurgie esthétique des paupières

Cette intervention vise à supprimer les poches qui se forment sous les yeux et les poches graisseuses qui peuvent apparaître sur les paupières supérieures. L’excès de peau responsable d’une paupière tombante peut également être retiré. Le but étant de corriger l’aspect fatigué du regard. C’est une des opérations les plus courantes en chirurgie esthétique, autant chez la femme que chez l’homme, dont le geste est aujourd’hui parfaitement maitrisé.

En ce qui concerne les paupières supérieures, l’intervention consiste souvent à exciser l’excèdent de peau et/ou à corriger un œil devenu creux par exemple, en réinjectant de la graisse sous le rebord orbitaire supérieur, pour retrouver un aspect plus jeune, plus frais et aussi naturel que possible.

Pour les paupières inférieures, on peut corriger les poches et la cerne. A la fois par un abord interne (c'est-à-dire transconjonctival) ou externe (sous-ciliaire), voire également redonner du volume par réinjection de graisse autologue (lipostructure ou lipofilling).

Un examen ophtalmologique spécialisé sera fréquemment demandé en complément afin de dépister une éventuelle pathologie oculaire et un bilan préopératoire est réalisé. Cette intervention est réalisée sous anesthésie locale la plupart du temps.

Les fils sont retirés entre le 4ème et le 8ème jour après l'intervention et le retour à une vie socioprofessionnelle normale se fait après quelques jours (8 à 20 selon l'ampleur de l’intervention). Les cicatrices peuvent rester un peu rosées durant les premières semaines, mais leur maquillage est rapidement autorisé, habituellement dès le 4ème jour.

Les suites opératoires sont généralement marquées par la survenue d'ecchymoses modérées qu'il convient de protéger des rayons du soleil. Un œdème de la conjonctive peut également apparaître pendant quelques jours. Les cicatrices sont minimes car elles sont situées dans les plis naturels ou au ras des cils pour les paupières inférieures.