Injections de toxine botulique

La toxine botulique est plus connue sous son nom commercial de Botox® ou Vistabel®, produite pas Allegan. Il existe cependant d’autres laboratoires qui fabriquent également de la toxine botulique portant d’autres noms, par exemple Dysport®,Dysport®, Bocouture®, Xeomin®.

C’est un agent paralytique neuromusculaire et l’injection de ce produit dans un muscle empêche donc le nerf de donner l’ordre au muscle de se contracter. C’est ce phénomène qui permet à la ride de disparaître. On traite ainsi généralement les rides frontales horizontales, les rides intersourcilières (ride du lion) ainsi que les rides situées au coin des yeux (rides de la patte d’oie)

Au préalable, le patient doit impérativement signaler au chirurgien s’il est sous traitement à base d’acide salicylique (aspirine) et se présenter le jour de l’intervention avec un visage totalement libre de maquillage.

Les injections sont effectuées par le chirurgien à son cabinet et le traitement en général ne prend que quelques minutes. Elles sont très peu douloureuses car elles sont effectuées au moyen d’une aiguille très fine.

Les effets commencent à apparaître entre 2 et 10 jours et sont à leur maximum au 15ème jour après l’injection. Progressivement et après 4 à 6 mois, les effets diminuent et l’action musculaire réapparait. Après plusieurs séances d’injections, la contraction musculaire diminue progressivement et les retouches nécessaires deviennent moins importantes et plus espacées.

Les suites opératoires sont parfois signalées par des petits bleus qui peuvent apparaître à l’emplacement des injections. Il arrive que des maux de tête soient ressentis par certains patients. Ces désagréments disparaissent généralement dans les premiers jours suivant les injections.

Dans de rares cas on peut assister à une totale absence de réaction à la toxine botulique. Cela peut s’expliquer par la fabrication par le patient d’anticorps au produit.