La lipoaspiration

Cette intervention permet de retirer les amas de graisse superflus pratiquement n’importe où sur le corps : visage, menton, cou, bras, dos, abdomen, hanches, culotte de cheval, fesses, cuisses, genoux, mollets, etc. Cette technique, très pratiquée dans le monde, a pour effet de modifier la silhouette dans une certaine mesure. Le chirurgien décide avec le patient d’un traitement réaliste et naturel.

La lipoaspiration s’effectue généralement sous anesthésie générale ou locale pour des petites localisations. Le chirurgien pratique de petites incisions dans la peau, puis infiltre du sérum physiologique, un vasoconstricteur et un anesthésique local. Ce mélange facilitera l’aspiration de la graisse. Un tube creux, intitulé « canule », dont l’autre extrémité est reliée à une aspiration, est ensuite introduit sous la peau. Un mouvement de va-et-vient permet ensuite d’aspirer la graisse. Le Dr Gailloud-Matthieu procède au moyen d'un appareil particulier, "PAL" (Power-Assisted Liposuction) MicroAire. Cet appareil qui est doté d'une tête à main qui vibre et permet de travailler plus facilement avec moins de pression en utilisant des canules plus fines (moins d'irrégularités) et plus rapidement. Cette intervention dure environ 1 à 2 heures, selon la quantité de graisse à retirer. Les incisions sont ensuite suturées et le patient est revêtu d’un vêtement compressif afin d’éviter les hématomes, les œdèmes et pour faciliter le redrapage de la peau. Ce vêtement  doit être porté 3 à 6 semaines, jour et nuit.

Les suites opératoires sont généralement marquées dans les 3 à 7 jours qui suivent l’opération par une douleur type de courbature comme si le patient avait fait une chute à ski. Ces douleurs sont modérées et sont traitées par la prise d’un antalgique simple. Une éventuelle infection peut nécessiter la prise d’antibiotiques et l’hématome peut impliquer une ponction.

Il faut compter sur une convalescence de 3 à 5 jours pendant lesquels il faudra éviter toutes les activités physiques éprouvantes. Généralement, les patients reprennent une activité professionnelle après 10 jours environ.

Les résultats ne sont pas immédiats car les zones aspirées sont généralement enflées, meurtries et présentent souvent des ecchymoses. Le résultat est progressif et appréciable entre 1 à 6 mois après l’intervention. Les cicatrices sont à peine visibles.