Lifting des bras et des cuisses

L’affaissement de la peau des bras (entre le coude et l’aisselle), de la face interne des cuisses est souvent le résultat d’un amaigrissement important, comme par exemple on peut le voir chez les personnes qui ont beaucoup maigri après la pose d’un anneau gastrique. La peau vidée de sa chair devient alors trop grande et se met à pendre. Quand il y a un surplus de peau, on peut faire un lifting des bras et des cuisses.

Cette intervention consiste à éliminer l’excédent de peau afin de redonner une certaine tonicité aux bras ou aux cuisses mais impliquant une longue cicatrice allant du coude à l’aisselle ou pour les cuisses du pli de l’aine jusqu’au pli fessier interne. En cas d’excès de peau très important sur les cuisses, une excision complémentaire verticale jusqu’au genou, ainsi que tout le long de la face interne de la cuisse peut être nécessaire.

L’intervention dure entre 2 et 3 heures et peut être pratique sous anesthésie locale ou générale. Les fils sont retirés après 2 semaines et un arrêt de travail de la même durée est à prévoir.

Le seul réel embarras de cette opération est la cicatrice qui, dans les cas simples, est camouflée dans l’aisselle mais qui le plus souvent descend à la face postérieure du bras et reste donc visible dans certaines positions.

Un important excès pondéral, un lymphoedème ou une insuffisance circulatoire sévère des membres inférieurs peuvent êtres des contre-indications à ce geste chirurgical.

En ce qui concerne l’affaissement de la peau du ventre, voir la rubrique abdominoplastie.